Youtube Facebook Twitter
Installation - Vie pratique
Protection sociale
Santé - Sécurité
Gestion des RH
Droit social - Fiscalité
Rémunération
Formation
Impatriation - Immigration
Développement Entreprise
 
 
Le conjoint est un élément très important pour assurer le succès de l'expatriation. Dans la plupart des cas, le terme conjoint désigne l'épouse. Or il faut savoir que celuici n'est pas toujours autorisé à travailler, sauf dans les pays de l'Union Européenne. Pourtant, le conjoint est un élément déterminant dans la réussite du séjour, car il prend en charge toutes les questions familiales, la scolarité, le logement. Avant le départ à l'étranger, le conjoint se doit d'obtenir les informations essentielles, notamment sur la possibilité de travailler ou pas. L'entreprise peut dans certains cas lui trouver un emploi. Au retour en France, le conjoint qui a démissionné de son emploi peut bénéficier d'allocations UNEDIC dans la limite de trois ans, qu'il ait ou non travaillé pendant son séjour à l'étranger, seulement si le séjour à l'étranger n'a pas excédé quatre ans. Il conviendra au retour en France, de s'inscrire comme demandeur d'emploi à l'Assédic et à l'ANPE dont dépend le domicile français en fournissant les documents requis (lettre de démission, preuve de résidence à l'étranger et justificatif de l'activité du conjoint à l'étranger). Voir rédactionnel sur l'emploi ci-dessous.
L'accompagnement du conjoint
L'accompagnement du conjoint